Loredana Maris : j'ai deux témoignages à proposer

J’ai deux témoignages à proposer.
Le premier concerne le mal au genou qui m’est arrivé il y a à peu près trois mois. Malgré les visites médicales (résonance magnétique, orthopédiste, masseur) personne n’a su me dire ce que je devais faire pour me soigner.
On m’a dit d’attendre encore un mois et qu’ensuite on aurait décidé s’il fallait m’opérer ou non.
En tout cas j’ai demandé plusieurs fois à Swami Roberto de m’aider, parce qu’une opération, pour moi qui vis seule, était un grand problème, vu que je n’aurais pas pu marcher pendant un mois au moins.
Pendant le Darshan, quand Swami entre, j’ai des frissons partout, mais durant deux dimanches ces frissons se sont dirigés seulement vers mon genou (la première fois j’ai pensé à un hasard, mais la seconde ne pouvait plus être un hasard) et mon genou devenait chaud (Swami passait, mais pas près de moi).
Après ces deux fois le genou a commencé à me faire moins mal et maintenant il est presque complètement guéri.
Le second témoignage concerne mon travail : je devais absolument trouver un nouveau travail dans un délai de trois mois au maximum. C’est pourquoi, dès que je pouvais, je venais à Leinì pour prier Swami de m’aider (en plus, évidemment, de chercher un emploi par des demandes etc.).
Un soir, en sortant de mon en quittant mon ancien emploi, j’ai ressenti une sensation étrange : je devais présenter ma demande chez des comptables qui auraient pu m’aider, mais pas m’engager puisqu’ils avaient déjà assez d’employées (j’aurais dû y aller la semaine suivante).
C’était le jeudi, le lundi suivant une des employées a démissionné à l’improviste et ainsi on m’a tout de suite engagée.
Mais ce n’est pas tout : deux mois après la même employée est revenue sur sa décision et elle a été engagée à nouveau, mais en tout cas ils m’ont gardée aussi, vu que le travail allait bien. Swami a libéré pour moi un emploi au bon moment.

Chaque jour je remercie Dieu et Swami Roberto qui m’ont fait rencontrer Anima Universale, ce lieu merveilleux, où j’ai beaucoup reçu et j’espère que d’autres aussi reçoivent beaucoup de belles choses :
Merci Roberto

Loredana Maris

‹ Loredana : je buvais et maintenant j’ai arrêté Lori : maintenant je sais qu’être mère d'un garçon handicapé est une très grande opportunité ›

Swami Roberto

Multimédia