Quand je t'ai connu, tes paroles me sont resté imprimées

Il n'y a pas de paroles pour exprimer la joie à la fête de notre Maître... on peut seulement l'éprouver et, ceux qui étaient là, auront certainement ressenti des émotions exceptionnelles dans le coeur et dans l'âme…
C'était magnifique d'observer Swami aussi joyeux et resplendissant... cela me semblait une fête de paradis... si je pense à combien de fois je Lui ai causé de la souffrance par mes limites, par mes manques, par ma superficialité...
Tu as bien dit: « au moins tentez de suivre mes enseignements », mais Toi qui nous connais tous très bien, Tu sais que souvent nous tombons dans les mêmes erreurs, mais malgré tout, Tu as toujours des paroles de réconfort et d'encouragement, et Tu es même toujours prêt à nous aider dans nos nécessités... Toi qui connais bien la souffrance…
Me sont resté gravées les premières paroles que Tu as dit quand je T'ai connu :
Merci Swami pour Ton Amour et pour les sacrifices que Tu fais pour nous, et même si les amis se moquent de nous, les parents nous critiquent et si quelqu'un te prend pour un « fou », en échange nous sommes dans Ton coeur et je crois qu'il n'y a pas de plus grand trésor dans le monde...
Nous T'aimons, Swami, avec notre « pauvre » amour ; nous, qui ne sommes pas capables d'aimer... pourtant nous T'aimons avec tout notre coeur et même si c'est peu ou rien, c'est de toute façon la partie la plus vraie de nous-mêmes…
Nous voulons encore Te voir sourire, Swami, joyeux et en fête, parce que comme ce jour là, nous pouvons revivre avec Toi un moment de paradis…

Commentaire écrit par Anonimo povero dans le blog Vedere Oltre… (en italien)

‹ Piera Bo : j'ai reçu une grâce merveilleuse Raffaele : dédié à ma femme MariaPia ›

Swami Roberto

Multimédia