Eric : la chance de pouvoir voir Swami Roberto

C’est dimanche. La ville est encore endormie. Je n’ai pas besoin du réveil pour me lever, aujourd’hui c’est ma journée, la journée que j’attends toute la semaine...aujourd’hui il y a le darshan, la rencontre avec Swami Roberto.
La possibilité de pouvoir écouter Ses enseignements, de pouvoir puiser à la « source de la Connaissance » ( pour ne rien dire de la chance de pouvoir Le voir... l'oeil veut sa partie ) c’est un grand don pour ma croissance spirituelle.
Peut-être qu’au niveau humainement compréhensible je n’ai pas la pleine faculté de comprendre ce qui se passe dans cet ashram de paix, mais je peux être sûr d’une chose, on y respire Amour ! Chaque geste est revêtu de Lumière et de Justice...chaque parole , conseil, recommandation, tout est pour notre bien !
J’ai expérimenté ceci plusieurs fois concrètement et je peux vous assurer qu’il en est ainsi. J’ai toujours reçu seulement ce qui était juste pour moi : l’Amour inconditionnel que Swami nous donne, à travers les Ramia aussi , est la chose la plus pure que j’aie jamais vue !
Il n’existe pas de lavage de cerveau et, moins encore, d’arrière-pensées ...tout est avec la simplicité de toujours et c’est justement grâce à cette simplicité que je peux crier au monde entier ...merci Swami !
Pouvoir marcher sur le sol où Il passe signifie recevoir chaque fois une très grande énergie qui nourrit nos cellules. J’ai justement vérifié, au niveau physique, ce passage d’énergie qui régénère, tant il est vrai qu’à la fin du darshan mon corps a presque toujours besoin d’un reboot (permettez- moi la terminologie informatique), un ctrl+alt+canc qui me permette de redémarrer et de réorganiser la merveilleuse quantité d’informations et de fruits spirituels que j’ai reçus. Essayez de faire passer 100 Watt dans une ampoule de 50 et le jeu est fait ! La merveille de Swami se manifeste aussi par les Ramia ; bras tendus vers le prochain, yeux ouverts à toute personne sans distinction de race, oreilles bien ouvertes pour entendre les souffrances humaines. Ces moines que le ciel nous a donnés sont notre force. Les sourires et les aides qu’ils donnent sans cesse à tous sont toujours spontanés et riches de chaleur. Merci aussi à vous tous, Moines de la Connaissance !

Une légende indienne commune à beaucoup de tribus peaux- rouges parle de la venue d’un homme de l’Est, le Pahana, ou le Vrai Frère Blanc, qui aura la tâche de remettre l’homme en contact avec le Grand Esprit, de le reconduire aux anciennes traditions ! Or, en tenant compte que l’ Est pour les Peaux- Rouges est précisément l’Europe, il me vient une question du fond du coeur... je ne la pose pas, je laisse chacun la formuler dans son coeur ! Dans le mien « bat » déjà une pensée...

Commentaire écrit par Eric dans le blog Vedere Oltre… (en italien)

‹ Emilia : j'ai toujours refusé tout type de religion Erika : J’ai vécu des épisodes de violence physique et psychologique ›

Swami Roberto

Multimédia