Le Seigneur l'a voulu ainsi...

C'était le dimanche 4 mai 2003, lorsque Ramia Adriano et Ramia Riccardo, voyageant en voiture pour se rendre dans notre Centre de Leini, chacun pour son propre compte, étaient en train d'écouter à la radio l'émission d'« Indigné Spécial » sur Radio RTL 102.5 qui aborde les sujets sociaux et traite aussi de solidarité.

Ce jour-là, la première partie de l'émission était dédiée à l'œuvre du missionnaire Passioniste, le Père Fulgenzio Cortesi. Les deux Ramia écoutaient deux différentes parties de l'émission, seulement un bref flash chacun. En réunissant les deux récits, se forma un tableau très synthétique de l'Œuvre que le Père Fulgenzio est en train de développer. Son projet, qui aujourd'hui est en train de devenir réalité, prévoit la réalisation d'un village pour les orphelins des rues à Dar Es Salaam, l'ancienne capitale de la Tanzanie en Afrique.

Ramia Riccardo fut touché par la grande spiritualité manifestée par le Père Fulgenzio... L'animateur demanda au missionnaire ce que les personnes pouvaient faire pour l'aider ; il répondit qu'il est important avant tout d'être avec lui par la prière et ensuite, d'une manière sympathique et presque hésitante, il dit que s'il y avait aussi quelques Euros…

Ramia Adriano avait entendu à la radio que le Père Fulgenzio était en Italie parce qu'il rentre périodiquement d'Afrique pour se soumettre à des traitements médicaux et thérapeutiques, mais malgré la maladie, il consacre toute son existence à la construction du Village de la Joie.

Swami Roberto dit que le « Village de la Joie » était une grande Œuvre de Dieu et il nous invita à nous mettre tout de suite en contact avec le Père Fulgenzio pour l'aider. Nous « récupérâmes » son numéro de téléphone par un coup de fil à la rédaction de la radio.

L'union sur les buts avec le Père Fulgenzio a été immédiate dès le premier coup de téléphone, au cours duquel nous lui avons présenté notre réalité spirituelle et exprimé la volonté de collaborer à son projet selon nos possibilités. Il nous invita à nous rencontrer.

Le lundi 12 mai 2003, Ramia Mauro et Ramia Massimo se rendirent au couvent Passionniste de la Basella (Bergame) pour le connaître personnellement. Ce fut la première de nombreuses journées inoubliables et elle marqua la naissance d'une amitié profonde.

ramia Mauro avec P.Fulgenzio Cortesi au convent passioniste de la Basellaramia Massimo con P.Fulgenzio Cortesi au convent passioniste de la BasellaLe Père Fulgenzio nous décrivit en détail le projet du « Village de la Joie » : un lieu d'accueil et d'éducation qui au cours du temps offrira à un grand nombre d'enfants orphelins et d'enfants des rues la possibilité de grandir dans une dimension familiale pour leur donner de la dignité et de l'espoir. L'accueil commence depuis l’âge de 3 ans, indépendamment du sexe et de la religion. On veut garantir aux garçons la possibilité de grandir dans leur ambiance, sans les déraciner de leur culture et des traditions de leur foi... tout à fait dans l'esprit d'Anima Universale!

En outre le Père Fulgenzio nous indiqua les besoins les plus prioritaires pour le village : nourriture et matériel didactique. A ce propos, il nous expliqua qu'il est difficile de trouver ces biens en quantité suffisante en Tanzanie et de toute façon le peu qu'on trouve est très cher. Nous nous mimes à l'œuvre grâce à la collaboration habituelle et à l'énorme générosité de toutes les personnes qui fréquentent nos Centres et nous avons commencé la récolte, précisément, de matériel didactique et de denrées alimentaires.

Le Dimanche 22 juin 2003, pendant la rencontre de prière dans nos Centres à Leini et à Poggiana, les fidèles imposèrent les mains vers « l'autel » des aides humanitaires issues de leurs dons, en priant avec Swami et les Ramia afin que l'énergie d'Amour qui battait dans les cœurs de tous, arrivât aux enfants en même temps que les aides matérielles.

Les ramia consignent les aides à P.FulgenzioLe 26 juin, nous avons remis au Père Fulgenzio 57 palettes de 260 quintaux d'aides que nous avions recueillies.

M. Gianni Valle, un fidèle d'Anima Universale, comme toujours s'est dépensé pour effectuer le camionnage des aides des Centres d'Anima Universale jusqu'au magasin indiqué par le Père Fulgenzio, qui a ensuite assuré leur expédition en Afrique.

Gianni Valle Gianni Valle scarica i bancali