Dessins du cœur – de ramia Carlo

J'avais six ans lorsque j'ai commencé à entendre parler de Dieu plus sérieusement, c'était dans les années '70. Comme beaucoup d'enfants de mon âge, au début de l'année scolaire, à l'école primaire, on commençait la formation spirituelle, le catéchisme, parcours qui t'accompagne dans ses phases jusqu'aux sacrements de l'Église catholique.

Le samedi après-midi je me préparais : cahier, étui en tissu et un petit livre fourni par la paroisse, le tout lié par une bande élastique aux couleurs du drapeau américain, c'était vraiment beau !

Petit livre du catéchismeCe petit livre « LE CATÉCHISME DES ENFANTS », dont peut-être quelqu'un se souviendra, faisait partie d'une collection de trois éditions : « Je suis avec vous », « Venez avec moi », « Vous serez mes témoins ». Vous comprendrez que pour moi il s'agissait d'une heure à attendre, dans l'impatience de sortir pour retourner jouer.

Le sujet et ces textes ne m'aidaient pas, il était facile de se distraire, et les explications des enseignantes, très patientes, avec parfois le soutien des curés – Abramo et le vicaire Marco – étaient pour moi des questions lointaines.
Des récits, des paraboles de la vie de Jésus qui effleuraient à grand-peine mon attention, tout au moins en présence de ces prêtres qui inspiraient crainte et respect.

Vu ma faible propension à l'écoute, je ne peux pas dire que j'ai été un bon élève, cependant, j'ai été attiré, touché par les couleurs intenses et par les coups de pinceau rapides mais précis des dessins qui illustraient ces textes.

Chaque image représentait ce personnage (Jésus) qui réussissait extraordinairement à rassembler auprès de lui la chaleur et la passion d'un si grand nombre de personnes, et cela me fascinait et me faisait voyager par l'imagination.

Voilà, en ce 25ème anniversaire de sacerdoce, je souris en me rappelant cette enfance sans souci, mais, en regardant plus loin, je réfléchis sur « cette rencontre » toute à moi et spéciale et je reconnais des similitudes dans cette « nouvelle vie » avec ces trois titres du « LE CATÉCHISME DES ENFANTS ».

Livrets du catéchisme

Je ne serais pas sincère si je disais que j'ai cherché, je peux plutôt dire que j'ai rencontré Roberto, et que je n'ai pas compris tout de suite l'importance d'un tel événement.

Il y a quelque temps je me suis dit : « Comme je suis, si Dieu m'avait fait un dessin, j'aurais eu plus de facilité et peut-être pris moins de temps pour m'approcher de Lui ».
Avec Swami on plonge concrètement dans la Providence, on ouvre le cœur à l'amour universel, sans barrières, on regarde dans les yeux la souffrance, on apprend que le besoin et les nécessiteux ne peuvent pas attendre…

Il ne suffirait pas d'une encyclopédie remplie des plus belles illustrations pour raconter les émotions, les sentiments et surtout l'émerveillement continuel de pouvoir partager cette grande opportunité; ce sont là les couleurs les plus belles et les coups de pinceau les meilleurs de ma vie !

Avec une immense gratitude
ramia Carlo Bertacche

Leini, 25 décembre 2020