Deux ans après la tornade à Vallà: Anima Universale porte un toast avec la famille Bandiera et la municipalité

La Tribuna di Treviso du 15 août 2011

de Daniele Quarello

Article de “La Tribuna di Treviso” du 15 août 2011

RIESE. Deux ans après la tornade, la reconstruction est terminée à Vallà. La maison de la famille Bandiera, rue Rubee, symbole de la dévastation, a été abattue et reconstruite. Il a fallu deux ans, mais maintenant la nouvelle habitation est terminée. Samedi c'était la fête d'inauguration dans le jardin de la maison avec les amis, les parents et les concitoyens. La vieille habitation a été détruite par la tornade. Tout le premier étage s'est écroulé pendant les cinq terribles minutes durant lesquelles la tornade traversa le village. A ce moment-là toute la famille était à la maison : Elda Bandiera, la grand-mère, sa fille Mariagrazia avec son compagnon Salvatore et leurs trois enfants Marco, Luca et Francesca avec un ami. « En cinq minutes la tempête a fait s’écrouler ce que j’avais construit pendant une vie entière de sacrifices –rappelle Elda -. Je me tenais accrochée à une table de la cuisine pour ne pas être emportée par le vent. J’ai vu passer devant mes yeux un bloc de mur qui a fini contre la porte de la maison et l’a balayée. Notre petit chien, tout tremblant, s’était caché sous la table. J’ai eu peur. » A l’étage au-dessus il y avait les enfants. Quand le toit s’est écroulé, ils sont restés bloqués sous les décombres. Ils en sont ressortis calmement. Puis, après quelques minutes les secours sont arrivés : les pompiers et le 118 (service des urgences). Les pompiers ont aidé la famille à sortir des décombres. Heureusement personne n’avait de blessures graves, on les a conduits à l’hôpital et soignés. La maison fut déclarée inhabitable.La famille a été accueillie gratuitement dans un appartement de l’Eglise Chrétienne Anima Universale à Poggiana. Elle y est restée deux ans pendant que commençait la procédure pour obtenir les dédommagements. Après deux ans l’argent est arrivé. La famille a reconstruit la maison. Une histoire de solidarité et d’engagement. La population de Vallà a beaucoup donné pour reconstruire le village. « Nous sommes très heureux d’y être arrivés – dit Mariagrazia – et d’avoir notre nouvelle maison. Ces deux années n’ont pas été faciles. On avait l’espoir de voir notre habitation reconstruite ». Samedi soir avec la famille il y avait les amis de toujours, les parents, les voisins, les moines d’Anima Universale le maire Gianluigi Contarin et le conseiller municipal Loris Guidolin.

Photo souvenir de l'inauguration

Le journal télévisé de Antennatre Nordest du 13 août 2011

« Durant deux ans la famille a été hébergée dans un appartement mis à sa disposition par l’Eglise Anima Universale. »

Il Gazzettino du 15 août 2011

Article del Gazzettino du 15 août 2011

RIESE PIO X – (gz) « Ils n’ont pas payé de loyer, mais nous les avons accueillis gratuitement ». Ce sont les moines d’Anima Universale, l’église de Poggiana di Riese, qui parlent de la famille de Vallà restée sans toit après la tornade qui maintenant, après plus de deux ans, a pu enfin retrouver sa maison. Quand la mairie demanda qui pouvait héberger la famille, les moines d’Anima Universale se présentèrent et accueillirent la famille dans leur appartement, en payant aussi les quittances durant les 5 premiers mois. La commune de Riese a remis à Anima Universale une attestation pour son œuvre et pour son engagement.

Vois aussi: